×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Forte hausse de la destruction des billets de banque

Par L'Economiste| Le 31/07/2017 - 07:15 | Partager
Forte hausse de la destruction des billets de banque

Le traitement global des billets de banque marocains réalisé par Bank Al-Maghrib et les Centres privés de tri (CPT) a porté sur un volume de 2,8 milliards de billets en 2016, en hausse de 9%. L’année dernière, l’institut d’émission a aussi procédé à la destruction de 271 millions de billets, soit 23% de plus qu’en 2015. En 2016, le volume traité par la banque centrale s’est établi à 423 millions de billets. Majoritairement réalisé par les dénominations de 200 et 100 DH.

Quant à la production en billets valides, elle a concerné 204 millions d’unités en hausse de 2%. De leur côté, les CPT ont assuré 85% du traitement global à 2,3 milliards de billets (+10%). Leur traitement a été constitué principalement de grandes dénominations avec une part de 93%. Grâce aux opérations de traitement, les CPT ont recyclé directement aux banques 1,4 milliard de billets valides contre 1,3 en 2015, et ont versé 465 millions de billets valides à BAM contre 362 en 2015. Le taux de recyclage est ainsi passé de 67% en 2011 à 81% en 2016.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc