×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Finances publiques: Principaux points du BMSFP de la TGR

Par L'Economiste| Le 14/08/2020 - 10:27 | Partager
Finances publiques: Principaux points du BMSFP de la TGR

Voici les principaux points du Bulletin mensuel de statistiques des finances publiques (BMSFP) de juillet, publié par la Trésorerie générale du Royaume (TGR) :

1. Recettes:

- Une diminution des recettes brutes de 0,8%, provenant de:

• Baisse des recettes douanières nettes de 14,1%, compte tenu de remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux de 63 millions de dirhams (MDH).

• Baisse de la Taxe intérieure de consommation (TIC) sur les tabacs manufacturés (-9,9%) et des autres TIC (-2,2%).

• Diminution des recettes nettes de la fiscalité domestique de 5,1%, compte tenu des remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux qui ont été de 4.600 MDH à fin juillet 2020 contre 5.251 MDH un an auparavant.

• Hausse des recettes non fiscales de 52,2% en raison notamment de l'augmentation des versements des comptes spéciaux du Trésor au profit du budget général (16,4 MMDH contre 2,7 MMDH) et des fonds de concours (4.141 MDH contre 550 MDH), conjuguée à la baisse des recettes de monopoles (3.341 MDH contre 5.589 MDH), des recettes de privatisation, des recettes en atténuation de dépenses de la dette (1.087 MDH contre 1.704 MDH) et de la redevance gazoduc (247 MDH contre 637 MDH).

2. Dépenses:

- Un taux d'engagement global des dépenses de 56% et un taux d'émission sur engagements de 86% contre respectivement 58% et 82% un an auparavant.

- Des dépenses ordinaires émises en hausse de 1,8%, en raison de l'augmentation de 8,1% des dépenses de biens et services, due à la hausse de 7,1% des dépenses de personnel et de 10,3% des autres dépenses de biens et services, conjuguée à la baisse de 46,8% des émissions de la compensation, de 3,1% des charges en intérêts de la dette et de 11,9% des remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux.

- Un montant global des remboursements de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) à l'intérieur et à l'importation (y compris la part supportée par les collectivités territoriales) de 5.934 MDH contre 7.055 MDH à fin juillet 2019.

- Des dépenses d'investissement émises en hausse de 9,9%, passant de 37,3 MMDH à fin juillet 2019 à 41 MMDH à fin juillet 2020, en raison de la hausse de 32,8% des dépenses des charges communes et de la baisse de 7,8% des dépenses des ministères.

3. Soldes du Trésor:

- Un solde ordinaire négatif de 1,6 MMDH contre un solde positif de 2,3 MMDH un an auparavant ;

- Un déficit du Trésor de 41,3 MMDH, compte tenu d'un solde positif de 1,2 MMDH dégagé par les comptes spéciaux du Trésor (CST) et les services de l'Etat gérés de manière autonome (SEGMA), contre un déficit du Trésor de 28,7 MMDH à fin juillet 2019 compte tenu d'un solde positif de 6,4 MMDH dégagé par les CST et les SEGMA.

- A fin juillet 2020, le compte d'affectation spéciale intitulé "Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus Covid-19" a enregistré des recettes pour 33,7 MMDH et des dépenses pour 24,7 MMDH.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc