×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Finances publiques: Le déficit budgétaire se creuse à fin juillet

    Par L'Economiste| Le 14/08/2019 - 14:50 | Partager
    Finances publiques: Le déficit budgétaire se creuse à fin juillet

    Le déficit budgétaire a atteint 28 milliards de DH à fin juillet, augmentant de 4 milliards en glissement annuel, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR). Ce déficit tient compte d'un solde positif de 6,6 milliards de DH dégagé par les comptes spéciaux du Trésor (CST) et les services de l'État gérés de manière autonome (SEGMA), précise la TGR dans son bulletin mensuel de statistiques des finances publiques de juillet 2019.

    Au total, les recettes ordinaires brutes ont atteint 144,9 milliards de DH, marquant une hausse de 9,7% en glissement annuel. Ce chiffre ne tient pas compte du versement en 2018 de 24 milliards de DH effectué à partir du "Compte spécial des dons des pays du Conseil de coopération du Golfe" au profit du budget général. Compte tenu de ce versement, les recettes ordinaires brutes reculent 7,2%, selon la TGR. Cette situation provient en partie de la baisse des droits de douane (-3%) et des recettes non fiscales (-49,3%).

    De leur côté, les dépenses émises au titre du budget général ont progressé de 15,8% à 209,8 milliards de DH à fin juillet 2019, suite à la hausse des dépenses de fonctionnement (+11,3%), des dépenses d'investissement (4%) et des charges de la dette budgétisée (+41,8%).

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc