×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste
  • prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière Membres de L'Economiste Qui sommes-nous

  • Flash

    FGAC: Plus de 216 MDH de ressources en 2019

    Par L'Economiste| Le 03/01/2021 - 21:55 | Partager
    FGAC: Plus de 216 MDH de ressources en 2019

    Les ressources du Fonds de garantie des accidents de la circulation (FGAC) ont augmenté de 5,6% à 216,4 millions de dirhams (MDH) en 2019, selon l’Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS).

    Ces ressources sont financées pour 70,7% par la contribution des assurés, 17,6% par les produits des placements, 8,6% par une participation des entreprises d’assurances et de réassurance et le reste par le reversement des amendes, précise l’ACAPS dans son rapport annuel sur le secteur des Assurances. L’année 2019 a été marquée par une baisse de 10,1% du montant des indemnités payées aux victimes (90,6 contre 100,8 MDH), alors que la provision pour sinistre à payer enregistre une hausse de 10,5% à 1,4 milliard de dirhams (MMDH), fait savoir la même source.

     Pour ce qui est des ouvertures de dossiers « sinistre », elles ont diminué de 15,4%, avec 3.323 nouveaux dossiers ouverts contre 3.930 en 2018. Les sinistres déclarés pour « auteur inconnu » et « défaut d’assurance » représentent 65% des dossiers ouverts, tout en affichant des baisses respectives de 4,8% et 16,6%. Par ailleurs, l’ACAPS fait savoir qu’en 2019, 3.582 sinistres impliquant des véhicules étrangers ont été ouverts dans le cadre du système international de la carte verte. Sur ce volume, le Bureau central marocain des sociétés d’assurances (BCMA) a géré 852 dossiers, le reste étant confié aux entreprises d’assurances et de réassurance et aux correspondants dans le cadre de la gestion spéciale.

    Le montant des règlements effectués au profit des victimes résidant au Maroc ou de leurs ayants droit a, pour sa part, reculé de 6,8% à 33,5 millions de dirhams (MDH). Néanmoins, les rapatriements d’indemnités de sinistres au profit des victimes résidant au Maroc ou de leurs ayants droit se sont élevés à 51 MDH en 2019, en hausse de 3,7%, portée par l’augmentation des rapatriements provenant de l’Espagne (+18,5%).

    Concernant le montant des transferts effectués au profit des victimes résidant à l’étranger ou de leurs ayants droit, il a affiché une légère hausse de 0,6% à 22,6 MDH.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]e.com
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc