×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Fès : Les aliénés ont "disparu" jusqu'à nouvel ordre

Par L'Economiste| Le 29/02/2020 - 12:26 | Partager
Fès : Les aliénés ont "disparu" jusqu

Que s'est-il passé à Fès? La ville, habituellement "envahie" par les fous, a retrouvé son lustre, sa propriété et sa sécurité, à l'occasion du séjour royal. Faut-il rappeler qu'un individu que l'on dit "malade mental" s'est attaqué à une ressortissante australienne la semaine dernière en plein centre-ville.

Au lendemain de cet incident, tous les fous et vagabonds ont été transférés vers l'hôpital psychiatrique, au grand bonheur des habitants et visiteurs de la ville. Car, la prolifération des malades mentaux inhibe l’image d’une destination qui se targue d’être une des villes challengers en matière d’attractivité touristique nationale. À telle enseigne que l'on craint le retour des aliénés après la fin de la visite royale.

Notons qu'en temps normal, Fès vit un véritable cauchemar au quotidien. En ville nouvelle comme en médina, y compris dans les principaux circuits touristiques, les vagabonds, enfants abandonnés, rabatteurs, mendiants et… aliénés mentaux déambulent au milieu des visiteurs. Partout, il faut faire attention aux "fous". Un défilé incessant de jeunes et moins jeunes, au comportement bizarre, et qui en plus d’être enguenillés, parfois errent tous nus, au risque de s’attaquer aux visiteurs.

Y.S.A

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc