×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Fès: Le forum des femmes méditerranéennes s'ouvre ce vendredi

    Par L'Economiste| Le 06/06/2019 - 15:14 | Partager
    Fès: Le forum des femmes méditerranéennes s

    Et de neuf pour le Forum international des femmes méditerranéennes. Initié par le Centre Isis pour femmes et développement et la Fondation de la Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS-Bureau de Rabat), sous le patronage royal, l’événement qui s'ouvre ce vendredi se poursuivra jusqu'au 9 juin à Fès. Sous la thématique de «féminismes islamiques : perspectives nationales et transnationales», d’éminentes personnalités seront conviées à des conférences favorisant l’échange autour de la question de la femme et de ses droits. Pour Fatima Sadiqi, présidente du Centre Isis et co-organisatrice du forum, «l’événement verra la participation de nombreux intellectuels marocains et étrangers originaires de pays arabes et islamiques, ainsi que d’Afrique, d’Europe, d’Asie et des Etats Unis».

    La nouvelle édition examinera ainsi des thématiques liées au féminisme islamique universel et aux féminismes islamiques locaux. Parmi les axes au menu de cette 9e édition du Forum des femmes méditerranéennes figurent les «féminismes islamiques transnationaux», «féminismes islamiques nationaux», «activismes islamiques», «Ijtihad et codes de la famille» et «féminisme islamique et intersection de l’universel et du national». «Nous voulons aussi attirer l’attention sur le féminisme islamique qui gagne du terrain aussi bien dans les recherches scientifiques sur l’intersection entre les droits des femmes et la religion que dans l’activisme et la société civile en général», résume la responsable du forum. Et d’ajouter : «de nombreuses recherches aussi bien dans la région du Moyen Orient et d’Afrique du Nord que partout dans le monde ont vu le jour depuis la dernière décennie du XXe siècle».

    En ce sens, les efforts de réflexion pour réformer les codes de la famille tendent à assurer l’égalité entre hommes et femmes dans les pays arabes et musulmans. Ceux-ci constituent le moteur principal qui anime les féminismes islamiques. En tout cas, le forum de Fès mettra l’accent sur cette thématique dans l’ambition de promouvoir des solutions arbitraires et animer des débats constructifs. Pour rappel, ce forum esquisse annuellement des problématiques d’actualité donnant la voix à de grosses pointures méditerranéennes. Ses 8 éditions ont toutes connu un franc succès. D’ailleurs, ce n’est pas fortuit si la Fondation Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS) est associée à ce projet. Liberté, justice et solidarité sont les principes fondamentaux qui guident le travail de celle-ci.

    Proche de l’Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (Christlich Demokratische Union Deutschlands, CDU), KAS est une Fondation politique. En tant que cofondateur de la CDU et premier chancelier fédéral allemand, Konrad Adenauer (1876-1967) a uni les traditions chrétiennes-sociales, conservatrices et libérales. Son bureau à Rabat s’occupe de projets au Maroc et en Mauritanie. Le travail est principalement axé sur les domaines de la démocratie et de l’Etat de droit, de la société civile, de l’économie sociale de marché, du dialogue interculturel, de la prévention des conflits ainsi que des relations entre l’UE et les pays méditerranéens.

    Y.S.A.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc