×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Fès : L’UEMF célèbre ses premiers lauréats ce vendredi

    Par L'Economiste| Le 13/06/2019 - 15:52 | Partager
    Fès : L’UEMF célèbre ses premiers lauréats ce vendredi

    Un conseil d’administration en présence du ministre de l’Enseignement supérieur, le matin, et une cérémonie de graduation, l’après-midi. Tel est l’agenda de l’Université Euromed de Fès, ce vendredi 14 juin 2019. C’est ainsi que l’Université qui a reçu lundi dernier la rencontre économique de Jean-Yves Le Drian, chef de la diplomatie française, terminera la semaine en apothéose. À vrai dire, il ne se passe pas une semaine sans que l’UEMF n’anime pas l’activité culturelle, scientifique, et économique de la région, autour de sujets d’actualité.

    Créée en novembre 2012 et labélisée par l’Union pour la Méditerranée (UpM), cette université célèbrera ainsi ses trois premières promotions. Pas moins de 600 personnalités nationales et euro-méditerranéennes entre autres, y compris les parents et les invités des lauréats sont attendues à cette cérémonie. Les promotions de Master spécialisées en «énergies renouvelables et efficacité énergétique», «génie environnemental et gestion de l’eau» et «gestion et valorisation du patrimoine touristique euro-méditerranéen» recevront leurs sésames devant des invités de marque, à l’instar du ministre espagnol des Affaires étrangères, les autorités de la région, ainsi que les élus et opérateurs économiques. En outre, les professeurs de l’université, promus de grade à grade, seront également à l’honneur en même temps que l’ensemble du corps professoral de l’université «pour les efforts consentis 5 ans durant».

    Signalons que l’Université Euromed de Fès, reconnue par l’État, est placée sous la présidence d’honneur de SM le Roi. Elle a pour mission la promotion d’échanges, de dialogue interculturel et de partenariats académiques et culturels dans la région euro-méditerranéenne ainsi que la formation et la recherche de haut niveau. En ce sens, le management de l’Université a opté dès le début pour des partenariats stratégiques avec des universités de renom, mais aussi de grands groupes tels Alten, Dassault Systèmes, Safran, entre autres. L’UEMF se dotera, dès septembre prochain, d’une École de l’ingénierie digitale et de l’intelligence artificielle (EIDIA). «Cette nouvelle école, totalement dédiée à l’intelligence artificielle, sera la première du genre au Maroc, en Afrique et dans l’espace euro-méditerranéen», explique Mostapha Bousmina, président de l’Université. Et d’ajouter : « l’EIDIA est la seule école d’ingénieur dédiée à l’intelligence artificielle dans l’espace euro-méditerranéen et africain, et la quatrième dans le monde après celles du MIT et des universités de Shanghai et de Hong Kong». Avec des infrastructures de pointe, l’EIDIA est dotée d’outils pédagogiques et de capacités de recherche à la fine pointe de la technologie avec la plus grande plateforme digitale et de conception SD (Dassault Systèmes) en Afrique.

    Y.S.A

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc