×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Fertahi: "La CGEM doit préserver sa neutralité"

Par L'Economiste| Le 18/02/2021 - 15:42 | Partager
Fertahi: "La CGEM doit préserver sa neutralité"

Suite au débat lié aux amendements des statuts de la CGEM, les entrepreneurs réagissent. Contacté par L'Economiste, Aziz Fertahi défend ainsi la position de la CGEM vis à vis de la classe politique.

Pour le président de la CGEM Meknès-Ifrane, "les derniers amendements approuvés par le Conseil d’Administration de cette instance, tenu il y a tout juste une semaine, visent à préserver la neutralité du Patronat par rapport aux différents partis politiques". En effet, ces amendements n'excluent pas les entrepreneurs ayant une appartenance politique à adhérer à la CGEM, tout en respectant les conditions d'adhésion.

Toutefois, ces partisans ne peuvent pas cumuler les responsabilités politiques et celles de la CGEM (présidents régional et national, chambre des conseillers, ...etc). Pour cet ingénieur de formation de base, "la décision de la CGEM reste logique et rationnelle. Elle permet à la CGEM de se développer tout en gardant son indépendance".

Y.S.A

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc