×
Erreurs de casting
Erreurs de casting Par Ahlam NAZIH
Le 28/09/2022

Parmi les annonces de la rentrée universitaire, deux grandes nouvelles: un record de 2.350 recrutements pour les universités en 2023, et la fin des... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

FEC: 1,8 milliard de DH d’engagements de prêt au S1

Par L'Economiste| Le 11/08/2022 - 11:07 | Partager
FEC: 1,8 milliard de DH d’engagements de prêt au S1

Le Fonds d’équipement communal (FEC) a réalisé, au 1er semestre, un produit net bancaire (PNB) de 323 millions de DH, en hausse de 1% en glissement annuel. Cette augmentation s’explique par l’effet conjugué du niveau des opérations et de la qualité du portefeuille à date, indique le FEC dans un communiqué, ajoutant que durant cette période, les décaissements de prêts se sont établis à plus de 1,3 milliard de DH pour permettre le financement de plusieurs projets au profit des différentes catégories de collectivités territoriales.

Ces financements, dont plus de 24% s’inscrivent dans le cadre du programme de réduction des disparités territoriales et sociales (PRDTS), ont principalement porté sur la réalisation de projets d’aménagements urbains, notamment pour la mise en œuvre de programmes de mise à niveau des villes, d’équipements spécialisés et d’infrastructures routières.

Au total, les engagements de prêts ont atteint plus de 1,8 milliard de DH au S1-2022, soit une hausse de 19% en glissement annuel. 87% de ces engagements ont été accordés aux Conseils régionaux et aux Conseils préfectoraux et provinciaux, respectivement à hauteur de 53% et 34%.

Concernant les créances sur la clientèle, elles ont atteint près de 26 milliards de DH, en progression de près de 3% en glissement annuel. L’endettement financier du FEC, lui, a dépassé 21,5 milliards de DH, constitué principalement de ressources mobilisées sur le marché financier intérieur, notamment à travers les emprunts obligataires qui y représentent une part de plus de 44%.