×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Etat d’urgence sanitaire : Les contrôles se durcissent à la veille de l’Aïd

Par L'Economiste| Le 22/05/2020 - 18:24 | Partager
Etat d’urgence sanitaire : Les contrôles se durcissent à la veille de l’Aïd

Barrages de police, vérifications de l’autorisation de sortie, et contrôles d’identité sont de mise au Maroc. En effet, les autorités ont durci les mesures de sécurité à la veille de l’Aïd. Mesures qui devraient se poursuivre durant cette période d’état d’urgence sanitaire (décrétée jusqu’au 10 juin 2020).

Elles visent aussi à éviter une circulation massive des personnes, surtout pendant les jours de la fête. Car, en temps normal, l'Aïd est synonyme de retrouvailles, rencontres et célébrations familiales. En revanche, la pandémie actuelle a tout chamboulé et certaines habitudes sociales et sociétales sont bannies jusqu'à nouvel ordre.

Ainsi, afin d'éviter la propagation du virus dans des clusters familiaux, les autorités ont décidé de durcir les contrôles (autorisation, port du masque de protection…etc). A Fès, à titre d’exemple, les PC de sécurité s'enchaînent au siège de la wilaya. Sur le terrain, les éléments de la DGSN sont mobilisés jour et nuit, sous la supervision des hauts gradés. Ce vendredi, le préfet de police, Abdelillah Essaid, «veillait personnellement sur le déroulement des opérations de contrôle et de suivi», a constaté L’Economiste. A noter que toute personne ne justifiant pas son motif de sortie est conduite au poste. Les voitures et motos des contrevenants sont mises en fourrière.

Ailleurs, dans les quartiers populaires (comme à Bendabbab, Bab Ftouh, Sidi Boujida, et Bensouda...), la tâche est de plus en plus difficile. Car, il s'agit d'une population très dense et des familles nombreuses qui vivent dans des maisons trop petites. A celà s'ajoute la chaleur de ces derniers jours qui est tout simplement "insupportable".

Y.S.A

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc