×
«Méthode»
«Méthode» Par Mohamed Ali Mrabi
Le 08/12/2022

Le réveil au lendemain d’un exploit est toujours agréable. Démarrer un nouveau jour en sachant que l’aventure continue! Tout le monde est de bonne humeur, tout le monde... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Erasmus+ : Plus de 2.800 bourses pour l'enseignement supérieur depuis 2014

Par L'Economiste| Le 12/07/2019 - 14:58 | Partager
Erasmus+ : Plus de 2.800 bourses pour l

Plus de 2.800 bourses ont été attribuées aux établissements d'enseignement supérieur marocains depuis 2014 dans le cadre du programme Erasmus+ de l'Union européenne (UE), à raison de la moitié pour les étudiants et l'autre moitié pour les professeurs et personnel administratif, indique la Coordination du bureau national de ce programme au Maroc. Le volet Enseignement supérieur du programme Erasmus+ propose quatre actions pour lesquelles les établissements d'enseignement supérieur marocains sont éligibles, à savoir la mobilité internationale de crédit, Erasmus Mundus Joint Master Degree, les projets de Capacity building et l'action Jean Monnet, selon la même source. Concernant les projets de Capacity building, 33 projets ont été initiés depuis 2014. Certains projets structurels, concernant notamment l'entrepreneuriat étudiant, l'assurance qualité et le contrôle interne à l'université, les structures d'innovation ou encore l'apprentissage tout au long de la vie, sont véritablement porteurs de réforme, précise-t-on, ajoutant que Erasmus+ contribue également à améliorer la capacité des universités marocaines à répondre aux besoins du marché du travail, en renforçant leur internationalisation et leur capacité d'innovation, grâce à une coopération soutenue avec les universités européennes.