×
 Niaque
Niaque Par Radia LAHLOU
Le 05/10/2022

Le nouveau modèle de déve­loppement a cela de bon, c’est qu’il a créé de l’ému­lation. Des milliers d’heures de tra­vail, et des tournées pour recueillir les informations ont... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

EnR: Le Maroc et l’Arabie saoudite signent un MoU

Par L'Economiste| Le 10/05/2022 - 07:55 | Partager
EnR: Le Maroc et l’Arabie saoudite signent un MoU

Le Maroc et l’Arabie saoudite ont signé, lundi à Riyad, un mémorandum d’entente (MoU) dans le domaine des énergies renouvelables et un accord-cadre de coopération dans le domaine des utilisations pacifiques de l’énergie atomique.

Les deux accords ont été signés par la ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, Laila Benali, et le ministre saoudien de l’Energie, le Prince Abdulaziz bin Salman bin Abdulaziz Al Saud, lors d’une cérémonie à laquelle ont pris part l’Ambassadeur du Maroc à Riyad, Mustapha Mansouri, ainsi que plusieurs responsables du ministère saoudien de l’Énergie.

Ce MoU vise à développer la coopération et l’échange d’informations et d’expériences en matière de politiques, de réglementations législatives, d’études préliminaires et de mécanismes de proposition de projets liés au secteur. Il consolide aussi les efforts de localisation des chaînes de valeur, et encourage l’examen et la discussion des opportunités d’investissement et de financement dans les deux pays pour soutenir les efforts de localisation des industries dans le domaine des énergies renouvelables et de développement de leurs projets.

L’accord appuie la coopération dans le domaine de la recherche et de développement, et le renforcement des compétences humaines dans ce domaine.

Quant à l’accord-cadre de coopération dans le domaine des utilisations pacifiques de l’énergie atomique, il prévoit une coopération dans plusieurs domaines, notamment la recherche fondamentale et appliquée dans le domaine des utilisations pacifiques de l’atome, et les sujets liés aux réacteurs nucléaires.

M.B.