×
Restitution
Restitution Par Ahlam NAZIH
Le 18/08/2022

Pour partager avec la société une partie de la richesse qu’il crée, le groupe OCP a choisi d’investir dans l’humain. L’université Mohammed VI polytechnique (UM6P), les... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

El Othmani: "Nous ne pouvons pas nous prononcer sur les résultats sans les PV"

Par L'Economiste| Le 09/09/2021 - 10:39 | Partager
El Othmani: "Nous ne pouvons pas nous prononcer sur les résultats sans les PV"

Le secrétaire général du PJD, Saad-Eddine El Othmani, est amère après la débâcle subie aux élections du 8 septembre. "Nous avons été surpris que les procès verbaux (PV) du vote n'aient pas été délivrés, et nous ne pouvons pas nous prononcer sur les résultats sans cela", a déclaré El Othmani à l'issue de la publications des résultats provisoires.

"A la fin de cette journée, nous étions surpris que les comptes rendus des votes n'aient pas été remis aux observateurs des partis politiques dans les bureaux de vote, notamment aux observateurs du Parti de la justice et du développement (PJD)", a déclaré El Othmani, ajoutant que la non-remise du procès-verbal est un acte rejeté conformément aux dispositions légales.

Quant à Mohamed Naji, directeur de la campagne électorale du PJD à Khenifra, il a déclaré que le parti a enregistré des violations majeures le jour du scrutin, telles que l'utilisation d'argent et la non-remise des PV du vote dans un certain nombre de bureaux de vote, ou la non-signature des PV lorsqu'ils ont été remis.

"Nous avons enregistré de nombreuses violations et abus dans les différentes régions du Royaume", a pour sa part souligné Abdelhak Arabi, directeur général du PJD.