×
Gâchis
Gâchis Par Ahlam NAZIH
Le 09/08/2022

Contrairement à d’autres pays, au Maroc, que vous soyez diplômé ou pas, cela ne change pas vraiment grand-chose à la probabilité que vous vous retrouviez en dehors du marché de... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Effondrement : Le ministère de l’Habitat décline toute responsabilité

Par L'Economiste| Le 07/11/2018 - 10:19 | Partager
Effondrement : Le ministère de l’Habitat décline toute responsabilité

Le ministère de l’Habitat a réagi à la suite de l’effondrement de deux maisons menaçant ruine, dont l’une n’était pas occupée, à Casablanca (Voir "DIAPO-Effondrement de deux maisons à Casablanca"). "Les deux immeubles font l’objet depuis 2012 d’une interdiction d’habiter sur la base d’une expertise réalisée par le laboratoire public d’essais et d’études", indique le ministère. Pour rappel, deux femmes sont mortes et une autre a été blessée dans ce nouvel effondrement. Le département affirme d’ailleurs que les habitants ont été alertés pour évacuer l’immeuble, précisant que deux fils de la même famille avaient bénéficié de deux appartements de la Société nationale d’aménagement communal (SONADAC).

Bakhyi Rachid, fils de l’une des deux victimes, a indiqué que sa famille a déjà bénéficié du programme de relogement des résidents des maisons menaçant ruine dans la médina, mais certains membres n’ont pas pu quitter les lieux à cause d’un "différend familial".