×
Pari
Pari Par Mohamed Ali Mrabi
Le 26/09/2022

S’il y a un pari que le Maroc ne doit pas perdre, c’est bien celui de l’hydrogène vert. A l’ère de la «finitude des ressources», le développement de ce type d’énergie peut... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Education: Akhannouch appelle à accélérer la mise à niveau du système

Par L'Economiste| Le 06/07/2022 - 10:31 | Partager
Education: Akhannouch appelle à accélérer la mise à niveau du système

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a souligné mardi à Rabat l'impératif d’accélérer la mise à niveau du système éducatif, en réponse à une question sur "l'état de l’éducation et le plan de réforme" au cours de la séance mensuelle de politique publique à la Chambre des conseillers.

"Notre pays n’a d’autre choix que d’accélérer la mise à niveau de son système éducatif de façon à garantir une offre scolaire d'équité et de qualité, l’accès égal des différentes catégories de la société à l’éducation, outre l’évolution pédagogique des élèves, la transparence de l’offre de formation et la pérennité des ressources financières nécessaires au système éducatif sur le long terme", a indiqué  Akhannouch. 

Le Chef du gouvernement a souligné qu’une prise de conscience s'est produite récemment sur le fait que la réforme de l’éducation et de la formation est devenue, plus que jamais, une question essentielle pour favoriser la cohésion, la justice et la paix sociales.

Akhannouch a expliqué que le programme gouvernemental s'articule autour d'une approche holistique pour assurer l’égalité des chances à l’éducation à travers six principaux axes, à savoir la généralisation de la scolarisation primaire à l’ensemble des enfants de 4 ans; le renforcement des compétences de base du primaire, en particulier la lecture, l’écriture, les mathématiques et le codage; la généralisation des écoles communales, du transport et des cantines scolaires; la valorisation du métier d’enseignant et le renforcement des compétences en investissant dans l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, outre la formation professionnelle et continue.