×
 Merci!
Merci! Par Meriem OUDGHIRI
Le 07/12/2022

L’Histoire s’est écrite sous nos yeux. Celle qui a fait soulever tout un peuple. Celle qui a donné de l’adré­naline. Celle qui a montré la combativité et le souffle d’une... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Économie nationale au T2: décryptage de la note du HCP

Par L'Economiste| Le 30/09/2022 - 10:04 | Partager
Économie nationale au T2: décryptage de la note du HCP

Voici dix points clés de la note d'information du Haut-Commissariat au Plan (HCP) sur la situation économique nationale au deuxième trimestre de 2022:

1. La croissance de l'économie nationale s'est située à 2% au lieu de 14,2%.

2. Les activités non agricoles ont affiché une augmentation de 4,2% et celles du secteur agricole une baisse de 15,5%.

3. Aux prix courants, le PIB a connu un net ralentissement à 6,9% au lieu de 16,5% une année auparavant, dégageant une augmentation du niveau général des prix de 4,9% au lieu de 2,3%.

4. La demande intérieure a affiché un net ralentissement à 2%, contribuant pour 2,2 points à la croissance économique nationale.

5. Les dépenses de consommation finale des ménages ont connu un net repli de leur taux d'accroissement à 3,2%, avec une contribution à la croissance de 1,7 points.

6. L'investissement brut (formation brute de capital fixe ; variation des stocks et acquisition nette d’objets de valeurs) a accusé une baisse de 2,4%, avec une contribution négative à la croissance de 0,8 point.

7. Les exportations de biens et services ont augmenté de 36,4%, avec une contribution à la croissance de 11,8 points et les importations ont affiché une hausse de 28,7%, avec une contribution négative à la croissance de 12 points.

8. L'épargne nationale s'est située à 31,4% du produit intérieur brut (PIB), compte tenu de l'accroissement de 9% de la consommation finale nationale en valeur au lieu de 14,7% enregistré une année auparavant.

9. La croissance du revenu national brut disponible a connu un ralentissement à 7,9%, avec une augmentation, aux prix courants, de 6,9% du PIB et de 22% du taux d'accroissement des revenus nets reçus du reste du monde.

10. Le besoin de financement de l'économie nationale s'est ainsi aggravé à 2,6% du PIB.