×
Entente
Entente Par Khalid BELYAZID
Le 29/09/2022

Les complotistes sont dé­çus. Dans le dernier avis du Conseil de la concurrence, on ne trouve pas trace de réunions secrètes des pétroliers pour s’en­tendre sur les prix... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Délimitation du domaine forestier: La situation "définitivement réglée" à Khénifra

Par L'Economiste| Le 08/08/2021 - 12:42 | Partager
Délimitation du domaine forestier: La situation "définitivement réglée" à Khénifra

La délimitation du domaine foncier est "définitivement réglée" à Khénifra, annonce le ministère de l'Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts. Le département affirme que la situation foncière des immeubles forestiers et des terrains privés avoisinants a été définitivement réglée selon la nouvelle approche prônée par la stratégie "Forêts du Maroc 2020-2030".

Conformément à la nouvelle stratégie "Forêts du Maroc 2020-2030", lancée par le Roi Mohammed VI le 13 février 2020, et consacrant un modèle de gestion inclusif, durable et créateur de richesse, qui réconcilie les Marocains, de toutes les catégories sociales, et les espaces forestiers, le ministère de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, en coordination avec l’ensemble des partenaires, notamment les autorités provinciales et l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANFCC), a parachevé l’opération de délimitation définitive du domaine forestier dans la province de Khénifra, précise le département.

Au total, ce projet concerne une superficie de 235.000 ha, et porte aussi sur l’accélération de l’immatriculation foncière de plus de 8.000 parcelles de terrain appartenant à la population de la zone d’El Heri. Il permet ainsi "d’asseoir une limite fixe et claire entre le domaine forestier et les terrains riverains". L'opération garantit par ailleurs les droits de la propriété privée et favorise la création des conditions nécessaires à la promotion de l’investissement dans la zone, selon le ministère.