×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Flash

Déficit budgétaire: 29,5 milliards de DH à fin juin

Par L'Economiste| Le 15/07/2021 - 10:05 | Partager
Déficit budgétaire: 29,5 milliards de DH à fin juin

Le déficit budgétaire s'est creusé à fin juin dernier. Selon la situation des charges et ressources du Trésor (SCRT) au titre du premier semestre 2021, il a atteint 29,5 milliards de DH, contre un déficit de 29 milliards de DH au titre de la même période de 2020.

"Cette situation devrait être analysée en tenant compte d'un effet de base lié à l'impact sur les recettes fiscales de l'arrêt brutal de l'activité en 2020, notamment durant la période du confinement, et de la mobilisation en 2020 de recettes exceptionnelles importantes dans le cadre du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie Covid-19", explique le ministère des Finances. Le département ajoute que cette situation devrait également être analysée "en tenant compte des signes de redressement de l’activité économique perceptibles à partir du 1er trimestre 2021, en relation notamment avec la bonne campagne agricole, la reprise de la demande intérieure et le déroulement de la campagne de vaccination dans des conditions favorables, ainsi que de l’assouplissement, au cours du mois de juin dernier, des mesures de restriction sanitaires".

Dans le détail, les recettes fiscales ont enregistré, sur une base nette des remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux, une hausse de près de 10,8 milliards de DH comparativement à fin juin 2020 et un taux de réalisation de 50,4% par rapport aux prévisions de la loi de finances (LF). Elles sont toutefois marquées par la baisse de l'impôt sur les sociétés (IS) qui a reculé de 11,8%, en relation notamment avec la baisse de l’activité en 2020, selon le ministère.  Cette augmentation des recettes fiscales atteint 11,8 MMDH (+12%), si l’on tient compte de la contribution de solidarité affectée, en 2021, au Fonds d’appui à la protection sociale et à la cohésion sociale, précise le ministère.

Pour leur part, les recettes non fiscales ont atteint 9,8 milliards de DH contre 8,4 milliards de DH à fin juin 2020. Elles proviennent, à hauteur de 5,2 milliards de DH, des produits provenant des établissements et entreprises publics (EEP), notamment au titre des dividendes de l'Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (2 milliards de DH) et de l'OCP (2 milliards de DH).

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc