×
Erreurs de casting
Erreurs de casting Par Ahlam NAZIH
Le 28/09/2022

Parmi les annonces de la rentrée universitaire, deux grandes nouvelles: un record de 2.350 recrutements pour les universités en 2023, et la fin des... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Déficit budgétaire: 16,6 milliards de DH à fin juillet

Par L'Economiste| Le 12/08/2022 - 12:12 | Partager
Déficit budgétaire: 16,6 milliards de DH à fin juillet

Le déficit budgétaire s'est situé à 16,6 milliards de DH à fin juillet contre 39,5 milliards de DH un an auparavant, selon la situation des charges et ressources du Trésor sur la base des recettes encaissées et des dépenses émises.

Ce déficit tient compte d'un solde positif de 30,5 milliards de DH dégagé par les comptes spéciaux du Trésor (CST) et les services de l’État gérés de manière autonome (SEGMA), indique la TGR dans son Bulletin mensuel de statistiques des finances publiques (BMSFP) de juillet 2022.

Au total, les recettes ordinaires brutes ont atteint 171,3 milliards de DH, en hausse de 20,4%, suite à l'augmentation des impôts directs de 26,9%, des droits de douane (23,4%), des impôts indirects (16,8%), des droits d'enregistrement et de timbre (15,1%) et des recettes non fiscales (12,9%). Quant aux dépenses émises au titre du budget général, elles se sont établis à 248,4 milliards de DH, soit une évolution de 12,6% par rapport à fin juillet 2021. Cela s'explique par la hausse des dépenses de fonctionnement (+14,5%), des dépenses d'investissement (+19,5%) et des charges de la dette budgétisée (+2,2%).