×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Décès dû à la grippe A H1N1 : L’hôpital Cheikh Khalifa explique

    Par L'Economiste| Le 29/01/2019 - 12:16 | Partager
    Décès dû à la grippe A H1N1 : L’hôpital Cheikh Khalifa explique

    L’hôpital Cheikh Khalifa a réagi, mardi, après le décès d’une patiente survenu lundi suite à un cas de grippe A H1N1. L’établissement affirme qu’une patiente de 34 ans, enceinte, traitée initialement dans une clinique privée pour infection urinaire et pneumopathie à Fès pendant 4 jours, a été admise aux urgences à Cheikh Khalifa le 24 janvier dernier, et ce, après un nouveau passage dans une clinique privée de Casablanca. Victime d’une détresse respiratoire sous ventilation mécanique, la patiente a ensuite été "hospitalisée en réanimation polyvalente et la suspicion de la grippe A H1N1 a été évoquée", explique l’hôpital.

    "La confirmation virologique a été apportée par des prélèvements des secrétions naso-pharyngées", précise-t-on. La femme s’est ensuite vue administrer l’antigrippal Tamiflu livré par le ministère de la Santé," et ce malgré le fait que la période d’efficacité du produit qui doit être administré dès les premiers symptômes (pendant les premières 48 heures) a été largement dépassée lors son admission".

    Son cas s’est toutefois aggravé samedi dans l’après-midi et une césarienne a été pratiquée pour extraire le bébé qui est actuellement pris en charge en néonatologie. La patiente est finalement décédée à 6h00 du matin suite à un œdème aigu du poumon (OAP) avec arrêt cardiaque.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc