Décarbonation: Le Maroc et l’ONUDI coopèrent

Par L'Economiste| Le 16/05/2022 - 16:07 | Partager
Décarbonation: Le Maroc et l’ONUDI coopèrent Riyad Mezzour, ministre de l'Industrie et du Commerce, Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du Développement durable et Gerd Muller, DG de l'ONUDI.

Le Maroc et l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) ont signé, lundi 16 mai, une déclaration conjointe portant sur le développement d’initiatives et de projets industriels visant à développer des partenariats dans les domaines de la décarbonation industrielle et de la promotion de l’économie circulaire. objectif: « renforcer la compétitivité de la plateforme industrielle nationale ».

Conclue en marge de la visite du DG de l’ONUDI, Gerd Muller, cette déclaration vise également à appuyer la stratégie marocaine de lutte contre les changements climatiques par l’élaboration du Plan national de mise en œuvre de l’accord de Kigali, qui prévoie l’abandon progressif des gaz de type hydrofluorocarbones (HFC) dans le secteur industriel. L’accord porte, en outre, sur le soutien du ministère de l’Industrie et du Commerce dans l’élaboration d’une Plateforme d’analyse industrielle (IAP), à travers notamment la création de centres d’excellence intégrés au niveau national et régional, « en vue d’identifier et de mettre en œuvre des projets d’innovation numérique et des programmes de renforcement des capacités dans divers domaines » : décarbonisation industrielle, transfert de technologie, production numérique avancée, commerce international et investissement.

Les deux parties ont par ailleurs signé une 2e Déclaration avec le département de Transition énergétique et du Développement durable portant, entre autres, sur l’établissement d’un partenariat de développement pour l’utilisation de l’hydrogène vert à travers le développement de clusters industriels et de chaînes de valeur visant à contribuer à la décarbonisation industrielle.

E.M.G.