×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Flash

    Crédit du Maroc: Le contrôle fiscal impacte le bénéfice

    Par L'Economiste| Le 20/02/2020 - 10:01 | Partager
    Crédit du Maroc: Le contrôle fiscal impacte le bénéfice

    Le Résultat net part du Groupe (RNPG) du Crédit du Maroc (CDM) a reculé de 13,6% en 2019, à 508,8 millions de DH, « en intégrant l'impact non récurrent du contrôle fiscal sur l'année 2019, a annoncé, mercredi à Casablanca, le DGA du groupe en charge des finances, Karim Diouri. Après neutralisation des éléments exceptionnels 2018 (cession d'une partie du terrain des Arènes) et non récurrents 2019 (contrôle fiscal), le RNPG, enregistre une hausse de 7,3% à 546 millions DH, a précisé. Diouri, lors de la présentation des résultats financiers annuels du Groupe.

    Le résultat brut d'exploitation consolidé s'est amélioré, de son côté, de 5,4% à 1,1 milliard de DH, « en intégrant des charges générales d’exploitation (incluant l'impact non récurrent du contrôle fiscal en 2019) en hausse de 3,4% ». "Hors éléments exceptionnels 2018 et éléments non récurrents en 2019, il progresse de 6,3% à 1,16 milliard de DH.

    À noter que le groupe a en engagé un montant de 272,2 millions de DH en investissements en 2019, pour le projet du nouveau siège et des investissements informatiques.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc