×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Flash

Covid19/ Fès: Une crèche solidaire avec les parents touchés par la crise

Par L'Economiste| Le 20/05/2020 - 16:17 | Partager
Covid19-Fès: Une crèche solidaire avec les parents touchés par la crise

Alors que des écoles bousculent les parents d'élèves pour le paiement immédiat des frais de scolarité des mois de mars, avril, mai et juin, outre l'inscription pour la rentrée 2020-21, la crèche Fournier, située sur la route d'Imouzzer à Fès, a décidé de soulager les familles en continuant d'assurer un E-learning, permanent et gratuit pour les petits enfants.

"Cette pandémie du Covid19 nous aura tous ébranlé et aura également perturbé le cours économique de la société et crée un fossé pécunier dans chaque foyer", a indiqué le directeur de l'établissement sur le groupe WhatsApp des parents. "Après l'annonce ministérielle de la fermeture des classes jusqu'au mois de septembre et suite à l'abandon total de l'Etat à l'égard du secteur privé et de son personnel, la crèche Fournier a pris sa décision".

"Il nous est impossible de réclamer les mensualités des mois d'avril, mai et juin, aux parents d'élèves et ces derniers. Nous remercions tous les parents qui ont demandé à participer aux frais de la crèche mais nous nous devons de loger tout le monde à la même enseigne par soucis d'équitabilite. Merci encore", exprime le responsable de l'établissement. Concernant les réinscriptions, ce dernier promet une permanence dès que le confinement sera levé.

"Nous reviendrons vers vous dès qu'on aura plus de visibilité... Ensemble on arrivera à surmonter cette crise. Nous vous souhaitons à tous bonne fin de Ramadan", souligne-t-il.

Signalons que plusieurs écoles privées ont annoncé ce mercredi qu'elles étudieraient les demandes de report du règlement des frais et de leur diminution au cas par cas. "Nous ferons un geste pour les parents qui ont été réellement touché par la crise Covid, à condition qu'ils nous présentent des attestations dans ce sens... Car, nous avons aussi des charges à verser et des salaires, CNSS et impôts à payer", informe un président d'un groupe scolaire. De leur côté, les parents soulignent que "l'enseignement à distance n'a rien à voir avec celui en présentiel". "Les écoles sont appelées à faire un sacrifice au nom de la crise en attendant que la situation économique s'améliore", concluent-ils.

Y.S.A

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc