×
Chandelle
Chandelle Par Meriem OUDGHIRI
Le 02/12/2022

La baraka est avec le Maroc. Cette espèce de talisman ou de pouvoir de protection comme un bouclier, ancré dans les coutumes et la vie de tous les jours. «On va y... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Covid-19: La troisième vague en phase descendante

Par L'Economiste| Le 01/02/2022 - 15:06 | Partager
Covid-19: La troisième vague en phase descendante

La troisième vague de l'épidémie de Covid-19 est entrée dans une phase descendante au Maroc, avec un taux de reproduction (R0) établi à 0,85 à dimanche dernier, a assuré, mardi, le ministère de la Santé et de la Protection sociale.

L'actuelle vague, marquée par la forte domination du variant Omicron (environ 98% des cas), a connu une baisse de 34% des contaminations au cours la semaine dernière, après 5 semaines de hausse continue, a-t-on indiqué dans le bilan bimensuel de la situation épidémique (17/31janvier 2022), présenté par le coordonnateur du Centre national des opérations d'urgence de santé publique, Mouad Mrabet.

Malgré cette diminution significative, la circulation du virus demeure élevée, a-t-il fait observer, prévoyant d'atteindre un niveau de contamination moyen à partir de la semaine prochaine. S’agissant de l’évolution hebdomadaire du taux de positivité, le même responsable a signalé que celui-ci est passé de 24,4% à 21,8% durant la semaine passée. Les admissions en réanimation et aux soins intensifs augmentent, quant à elles, de manière substantielle, avec une hausse de 19% la semaine passée, a-t-il relevé.

S’agissant du nombre de décès enregistrés durant la dernière quinzaine, M. Mrabet a déploré l’augmentation significative des décès (+47,4%), projetant que les décès connaissent un pic dans le courant de cette semaine.

Se basant sur les données collectées entre le 24 et 31 janvier, M. Mrabet a affirmé que sur un total de 230 cas de décès, la situation vaccinale de 85,3% des patients décédés n’était pas conforme au protocole sanitaire en vigueur. Par ailleurs, le responsable a mis en lumière une étude réalisée par des experts et chercheurs relevant du Centre hospitalier universitaire et de la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, faisant état d’une efficacité du vaccin anti-Covid de 88% au premier mois et 87% aux deuxième et troisième mois, un taux qui baisserait à 75% au quatrième et à moins de 64% au sixième.

Évoquant la campagne nationale de vaccination, il a fait part d'un taux de 67,3% pour les primo-vaccinés, 63% pour la deuxième dose et 10,5% pour la dose de rappel. Le ministère a réitéré, à nouveau, son appel aux citoyens pour éviter tout relâchement, poursuivre le strict respect des mesures préventives en vigueur et adhérer massivement à la campagne de vaccination, surtout la troisième dose qui contribuera au renforcement de l'immunité pour les petits et les grands.