×
Pari
Pari Par Mohamed Ali Mrabi
Le 26/09/2022

S’il y a un pari que le Maroc ne doit pas perdre, c’est bien celui de l’hydrogène vert. A l’ère de la «finitude des ressources», le développement de ce type d’énergie peut... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Coupure de l’eau potable: la Commune de Casablanca dément fermement

Par L'Economiste| Le 26/07/2022 - 10:20 | Partager
Coupure de l’eau potable: la Commune de Casablanca dément fermement

 La Commune de Casablanca a démenti, mardi, les fausses Informations qui circulent au sujet de la coupure de l’eau potable et le gel des activités de certains métiers qui dépendent essentiellement de l’eau.

La Commune de Casablanca informe l’opinion publique que les informations qui circulent dans certains supports médiatiques et les réseaux sociaux au sujet de la tenue d'une réunion le lundi 25 juillet 2022 sur les mesures à entreprendre pour faire face au stress hydrique, notamment la question de la coupure de l'eau potable de 23H à 8H du matin et le gel des activités de certains métiers qui dépendent essentiellement de l'eau, sont fausses et dénuées de tout fondement.

Par ailleurs, la Commune de Casablanca, tout en démentant ces informations, rappelle à la population casablancaise que face à la situation hydrique très critique caractérisée par des taux de remplissage des barrages très faibles au niveau de la majorité des bassins hydrauliques du Maroc, il est impératif de lutter contre le gaspillage de l’eau, et de s'abstenir de toute forme de gaspillage afin de préserver les ressources hydriques et d'assurer une distribution équitable de cette denrée vitale.

Le ministre de l'Intérieur avait adressé une circulaire aux Walis et Gouverneurs afin de mettre en œuvre les actions nécessaires à une gestion rationnelle de l'eau, appelant les responsables à réunir d'urgence les Commissions préfectorales et provinciales instituées par l'article 89 de la loi 36-15 relative à l'eau, en vue de mettre en œuvre les actions nécessaires à une gestion rationnelle des ressources en eau et garantir l'approvisionnement en eau potable de la population, rappelle la même source.

Les services de la ville de Casablanca travaillent en étroite collaboration, depuis plus de 3 mois, avec la Wilaya de la région de Casablanca, la Lydec, le bassin hydraulique et les services extérieurs pour mettre en place une stratégie en matière d’utilisation rationnelle des ressources hydriques qui sera bientôt publiée officiellement, conclut la mise au point.