×
Starting-blocks
Starting-blocks Par Mohamed Ali Mrabi
Le 25/11/2022

Au milieu de toute crise se trouve une grande opportunité. L’expression prend tout son sens avec l’énorme gisement de croissance qu’offre la filière de l’... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Colère royale à Fès : "Un pur mensonge"

Par L'Economiste| Le 26/08/2018 - 18:21 | Partager
Colère royale à Fès : "Un pur mensonge"

Contrairement à ce qui a été rapporté, samedi, par des sites d'information, le Roi ne serait pas en colère contre les responsables de la ville de Fès. "Il ne s'est pas rendu en médina et n'a contacté aucun dirigeant concernant la propriété de la ville", affirment des sources concordantes à L'Economiste. "Ce sont de purs mensonges. Le souverain est arrivé vendredi à Fès via l'aéroport puis s'est aussitôt rendu à la résidence royale de Douyet", indique-t-on. Et de poursuivre : "Il y avait des remarques par rapport à la propreté de l'arrondissement Al Mariniyyine. Mais cela datait d'une visite antérieure".

Le Roi a été par ailleurs aperçu, samedi en fin d'après-midi, sur la route de Meknès, en compagnie de son chambellan Chrif Sidi Mohammed Alaoui. Omar Azaitar, le manager et membre du staff d'entrainement des frères Azaitar, champions du monde de MMA, était sur sa moto, à trois roues, derrière la Bentley royale. Ce dernier a publié, sur son compte Instagram, une photo savourant le yaourt Daya de la marque Chergui, produite par les Domaines agricoles de Douyet.

Y.S.A.