×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Cité Mohammed VI Tanger Tech : Othman Benjelloun rassure

    Par L'Economiste| Le 26/06/2018 - 17:14 | Partager
    Cité Mohammed VI Tanger Tech : Othman Benjelloun rassure

    Othman Benjelloun, président de la Société d’aménagement de la Cité Mohammed VI Tanger Tech et patron du groupe BMCE BoA, lève le doute qui subsiste sur la réalisation de cet ambitieux chantier. Dans un communiqué, ce dernier est revenu sur les différentes étapes déjà franchies pour l’exécution du projet dont le lancement a été effectué en mars 2017. "Le premier objectif de la phase de lancement du projet a été atteint : il s’agit de la mobilisation par les autorités compétentes d’un total de 2.150 ha dans la région d’Aïn Dalia, et du parachèvement effectif des procédures d’expropriation relatives aux terrains de la première tranche du projet", explique le patron de BMCE BoA. Selon lui, cette opération a duré, à elle seule, plus d’une année. "Elle a été suivie de la réalisation par les autorités locales des travaux d’infrastructures dites "hors-site" de la première tranche, incluant réseaux routiers, d’eau potable, d’assainissement et d’électricité".

    Benjelloun souligne d’ailleurs que cette phase est presque finalisée, ce qui rend désormais possible une prochaine installation des investisseurs avec lesquels plusieurs conventions ont été conclues, tels que Lear Coporation, Yazaki, Dicastal ou encore le chinois BYD Auto Industry qui compte investir 360 millions de dollars au Maroc. Outre ces avancées, "des chantiers d’une importance capitale ont été lancés avec succès, en partenariat avec des leaders mondiaux", ajoute Benjelloun. Il s’agit de la réalisation du master plan de la nouvelle cité par le cabinet de design américain AECOM et des études de marchés et de prospection de partenaires potentiels par le cabinet BCG. Ce dernier devra également réaliser le business plan de la future cité. AECOM compte, de son côté, livrer le master plan au début du mois novembre 2018".

    "La finalisation du master plan donnera une forte accélération à la dynamique de déploiement du projet en ouvrant la voie à des partenariats bien ciblés, conformes aux ambitions tracées par le Maroc pour ce projet", rassure ainsi le patron de BMCE BOA. A ce stade, plusieurs partenaires potentiels à l’international se sont manifestés pour ce projet. Le dernier en date est le chinois CECEC (China State Construction Engineering Corporation), l’un des plus grands investisseurs en Chine.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc