×
Echec
Echec Par Ahlam NAZIH
Le 19/04/2024

Devenir médecin, c’est d’abord se vouer à l’humain, se dédier à une cause noble. Devenir médecin, c’est avant tout un don de soi, et c’est aussi rendre service à son pays.

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Changement climatique : Les banques centrales appelées à l'action

Par L'Economiste| Le 20/02/2024 - 11:02 | Partager
Changement climatique : Les banques centrales appelées à l

Traditionnellement responsables de la stabilité monétaire et financière, les banques centrales, y compris Bank Al Maghrib (BAM) au Maroc, font face au défi de lutter contre le changement climatique. En effet, elles cherchent à intégrer davantage les risques climatiques dans leur analyse de la stabilité financière et encouragent les institutions financières à adopter des pratiques plus durables.

Le Wali de BAM, Abdellatif Jouahri, a souligné la nécessité pour les banques centrales de prendre en compte l'impact du changement climatique dans la réalisation de leurs missions. Il a également noté que les risques liés au climat peuvent peser sur l'activité des banques et des assurances ainsi que sur la stabilité financière. 

Des discussions et des réflexions sur cette question sont en cours au sein des banques centrales et d'organismes internationaux tels que le Conseil de Stabilité Financière et le Réseau pour le Verdissement du Système Financier (NGFS). 

Cependant, afin de contribuer à la lutte contre le changement climatique, certaines actions possibles des banques centrales incluent l'accélération de la digitalisation des services bancaires pour réduire les déplacements des clients et la consommation d'énergie fossile, mais aussi la promotion du mobile banking comme alternative écologique. 

A noter que la banque intègre également le principe de durabilité dans la gestion de ses réserves de change en favorisant les placements durables, notamment dans des obligations vertes.