×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Casablanca sous les eaux, Lydec explique

Par L'Economiste| Le 06/01/2021 - 09:46 | Partager
Casablanca sous les eaux, Lydec explique

Les fortes pluies qui se sont abattues sur Casablanca mardi 5 janvier ont inondé plusieurs grandes artères de la ville, occasionnant de multiples dégâts matériels.

Selon le délégataire Lydec, ces précipitations de forte intensité ont affecté plus particulièrement les zones de Lahraouiyine, Médiouna, Tit Mellil, Ahl Loghlam, Dar Bouazza, Bouskoura, Hay Sadri, Moulay Rachid, Aïn Chock et Hay Hassani. Entre 16h et 22h, la moyenne des précipitations s’est ainsi établie à 33,7 mm , avec un pic de 53 mm, relève la Lydec.

Voir DIAPORAMA: Inondations à Casablanca: la ville flotte

Ces fortes pluies ont également engendré quelques débordements sur les points bas, du fait de la saturation du réseau d’assainissement, explique le délégataire. Ce dernier a mobilisé ses moyens humains et matériels pour diverses interventions.

Il s’agit de 358 agents, dont des cadres et des opérateurs d’intervention spécialisés dans l’assainissement ; et de 233 unités matérielles (17 hydrocureuses, 19 minicureuses, 58 pompes, 132 fourgons et fourgonnettes, 7 véhicules 4x4...).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc