×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Casablanca a enregistré une baisse des divorces en 2020

Par L'Economiste| Le 20/01/2021 - 16:34 | Partager
Casablanca a enregistré une baisse des divorces en 2020

Le tribunal familial de Casablanca a prononcé 15.956 divorces en 2020. Cette juridiction n’a visiblement pas chômé durant le confinement sanitaire. Le divorce pour cause de discorde reste majoritaire: 10.119 dossiers. Vient ensuite le divorce par consentement mutuel avec 5.394 actes.

C’est la procédure la plus rapide pour se séparer. Elle totalise le tiers des procédures engagées par les justiciables. Les époux dressent une convention qui fixe les conditions de leur rupture: pension alimentaire, garde des enfants... Elle est présentée ensuite au juge familial pour visa.

Par ailleurs, les autres types de divorce arrivent loin derrière: 50 séparations pour préjudice, deux cas de divorce pour défaut d’entretien et 101 cas de divorce pour absence du conjoint ou son emprisonnement. Il y a eu une baisse notable des divorces en 2020: 15.956 cas contre 19.005 en 2019.

F.F.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc