×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Brexit : Londres taillera les droits de douane en cas de "no-deal"

    Par L'Economiste| Le 13/03/2019 - 11:26 | Partager
    Brexit : Londres taillera les droits de douane en cas de "no-deal"

    Le Royaume-Uni réduira drastiquement les droits de douane en cas de Brexit sans accord et ne procédera pas à des contrôles douaniers à sa frontière avec l’Irlande pour éviter une frontière physique, a annoncé le gouvernement britannique.

    Dans ce nouveau régime douanier, qui entrerait en vigueur au soir du 29 mars en l’absence d’un accord de divorce avec l’Union européenne ou d’un report du Brexit, 87% des importations ne seraient pas soumises à des droits de douane. Il serait mis en place pour une période pouvant aller jusqu’à douze mois, en attendant l’instauration d’un régime douanier permanent. Les droits de douane sur certaines productions alimentaires seraient réduits dans la plupart des cas, mais ne seraient pas supprimés pour protéger les producteurs britanniques.

    Concernant le secteur automobile, Londres annonce que les constructeurs "ne seraient pas soumis à des droits de douane supplémentaires sur les pièces importées de l’UE afin d’éviter toute perturbation des chaînes d’approvisionnement".

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc