×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Belgique: une surpopulation dans les prisons

    Par L'Economiste| Le 02/01/2019 - 21:15 | Partager
    Belgique: une surpopulation dans les prisons

    La Belgique comptait 10.305 détenus dans les établissements pénitentiaires au 27 décembre 2018, soit une surpopulation d'environ 11%, selon des chiffres publiés par le ministère belge de la Justice. "Ramener la population carcérale en Belgique à 10.000 personnes constitue notre première priorité", a souligné le ministre belge de la Justice, Koen Geens. Il a, toutefois, relevé que le nombre de détenus avait bien diminué depuis le début de l'actuelle législature en 2014, alors que 11.587 personnes étaient incarcérées. "La surpopulation a été réduite via des mesures importantes, telles que l'extension de la surveillance électronique et la création de lieux spécifiques pour les internés", mettant l'accent sur la nécessité de redoubler d'efforts pour résoudre le problème de la surpopulation dans les prisons belges.

    Le Parlement européen avait adopté en octobre 2017 une résolution appelant les États membres de l'Union européenne (UE) à améliorer les conditions carcérales et à réduire la surpopulation dans les prisons. Ils ont également plaidé pour des mesures alternatives à la prison, comme l'assignation à résidence, des peines d’intérêt collectif ou la surveillance électronique. Selon l’office statistique de l'UE (Eurostat), plus d’un demi-million de personnes étaient détenues dans les prisons des pays membres de l’UE en 2014.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc