×
Leçons
Leçons Par Meriem OUDGHIRI
Le 29/11/2022

Encore une fois, le football a montré plus que du sport. Aucun parti politique, aucune organisation ne réussit l’exploit d’une telle mobilisation aux quatre coins de la... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Le Maroc chasse la BBC, qui va finalement en...Tunisie !

Par L'Economiste| Le 11/11/2016 - 08:54 | Partager
zeinab_badawi_trt_0.jpg
 

Un cas emblématique qui démontre comment le Maroc récolte maladroitement des mauvais points en matière de liberté de presse. La BBC News n’a pas obtenu l’autorisation de tourner à Casablanca une de ses émissions-phares, «Global Questions» (Voir "L'émission "Global Questions" au Maroc"). L’enregistrement était prévu pour fin septembre et la diffusion pour le 4 décembre. L’émission serait «non adaptée et non équilibrée», selon les explications officieuses fournies à la chaîne britannique par une source ministérielle. Contacté par L’Economiste, le secrétariat général du ministère de la Communication n’a pas donné suite à notre demande d’information. Pour sa part, l’ex-ministre du même département, Mustapha El Khalfi, a fait valoir «le devoir de réserve» alors même qu’il était convié à l’émission. «Pourtant, le Maroc a été choisi car il est le pays le plus stable de la région», indique la chaîne britannique dans une lettre adressée au ministère. L’épisode marocain portait sur «La place de l’islam dans la politique». Le prix Nobel de littérature, Orhan Pamuk, figurait parmi les invités. L’émission suivie par 78 millions de téléspectateurs/semaine à travers le monde sera finalement tournée en... Tunisie!

F.F.