×
Erreurs de casting
Erreurs de casting Par Ahlam NAZIH
Le 28/09/2022

Parmi les annonces de la rentrée universitaire, deux grandes nouvelles: un record de 2.350 recrutements pour les universités en 2023, et la fin des... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Banques: La position de change se creuse

Par L'Economiste| Le 16/06/2022 - 15:06 | Partager
Banques: La position de change se creuse

La position de change des banques marocaines s'est creusée passant de -3,2 milliards de dirhams (MMDH) à -5,1 MMDH au cours de la semaine allant du 06 au 10 juin 2022, selon Attijari Global Research (AGR).

Dans sa récente note "Weekly Mad Insights - Currencies", AGR explique cette baisse par des flux imports plus importants que les flux exports durant cette semaine. En outre, AGR souligne qu'en dépit d'un effet marché expansif, le dirham se déprécie cette semaine face au dollar après trois semaines d'appréciation successives du dirham. 

En effet, la paire euro/dirham augmente ainsi de 0,53% à 9,9135, relèvent les analystes d'AGR, notant qu'à l’origine, un effet panier important de 0,82% en faveur du dollar compte tenu de la progression du billet vert à l’international. Et de noter que les spreads de liquidité évoluent de -0,29% en faveur du dirham en anticipation des flux devises durant la période estivale.

L'amélioration de la liquidité du marché des changes devrait se poursuivre durant les prochaines semaines confortée par le démarrage de l’opération Marhaba.

Dans ces conditions, AGR anticipe la poursuite du mouvement d'appréciation du dirham et recommande, par conséquent, aux exportateurs de couvrir leurs opérations en dollar sur la base des cours actuels.