×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 126.058 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 155.275 articles (chiffres relevés le 26/5 sur google analytics)
Flash

Autoroute de contournement de Casablanca: La 2e phase démarre

Par L'Economiste| Le 26/02/2020 - 09:54 | Partager
Autoroute de contournement de Casablanca: La 2e phase démarre

La deuxième phase des travaux d’élargissement à 2×3 voies de l’autoroute Casablanca-Berrechid et de l’autoroute de contournement de Casablanca a été officiellement lancée, mardi, au niveau de la commune de Tit Mellil. Ce chantier sera réalisé « sans l’interruption du trafic, ce qui requiert une grande maîtrise de la conduite des ouvrages pour éviter les désagréments aux usagers », a assuré le ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara.

Le projet mobilisera un investissement global de 1,75 milliard de DH financé par des prêts concessionnels auprès des bailleurs de fond, des prêts obligataires et des fonds propres. Les travaux porteront sur un linéaire d’environ 60 km allant de la bifurcation de Mohammedia jusqu'au nœud autoroutier de Berrechid en passant par la bifurcation de Lissasfa. L’élargissement du tronçon autoroutier de 26 km allant de l’échangeur de Sidi Maarouf au nœud autoroutier de Berrechid mobilisera ainsi un investissement de 900 millions de DH.

Cette autoroute concentre en effet la majorité des flux circulant entre le Nord et le Sud du pays et dessert l’aéroport Mohammed V. Elle enregistre un trafic moyen journalier qui peut atteindre les 60.000 véhicules par jour sur certaines sections. Ce projet s’étalera sur 36 mois et sera géré par filiale d’expertise technique des Autoroutes du Maroc (ADM), "ADM Projet".

Pour l’autoroute de contournement de Casablanca, l’élargissement de ce tronçon autoroutier de 31 km allant de la bifurcation de Mohammedia à celle de Lissasfa, permettra d’accompagner la croissance significative du trafic que connaît cette section qui enregistre un trafic moyen journalier dépassant les 50.000 véhicules. Ce projet nécessitera un investissement de 850 millions et sera réalisé en 36 mois.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc