×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

Flash

Automobile: Le partenariat Maroc-Stellantis franchit une nouvelle étape

Par L'Economiste| Le 02/09/2021 - 18:57 | Partager
Automobile: Le partenariat Maroc-Stellantis franchit une nouvelle étape

Le Groupe Stellantis (ex-PSA) et le Maroc franchissent une nouvelle étape dans leur partenariat. Ils ont signé, jeudi, un nouvel amendement qui renforce les engagements réciproques dans le développement de la filière industrielle automobile dans le Royaume. Conclu par Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique, et de Samir Cherfan, Chief Operating Officer Stellantis Moyen-Orient et Afrique, ce nouveau partenariat intervient après l'annonce de la production de l’Opel Rocks-e, nouveau véhicule électrique, à l'usine de Kenitra, au côté de la Citroën AMI.

La signature de cet accord donne une nouvelle impulsion au partenariat établi en 2015. Stellantis s’engage ainsi sur un développement du tissus fournisseur local avec une croissance du volume d’achats au Maroc de 2,5 milliards d’euros en 2023 avec une ambition à 3 milliards d’euros en 2025. Le constructeur entend aussi favoriser la création d’environ 3.000 postes d’ingénieurs et techniciens supérieurs en 2022, des portes "hautement qualifiés" qui viendront en complément des 2.500 emplois de production déjà créés à l’usine de Kénitra. En outre, Stellantis vise aussi le développement de la largeur et de la profondeur d’intégration locale, avec une compétitivité accrue du sourcing en partenariat avec le  Maroc qui soutiendra les efforts d’investissements et assurera la fourniture d’une énergie décarbonée compétitive.

"Ce nouvel accord s’inscrit en droite ligne de nos objectifs visant à faire du Maroc la base de production automobile la plus compétitive au monde et à développer l’intégration locale profonde et la mobilité durable. L’avenir du secteur s’annonce prometteur et riche en perspectives", s'est réjoui Moulay Hafid Elalamy.

De son côté, Samir Cherfan a indiqué que ce nouvel accord "vise à accélérer le développement de la filière automobile marocaine en contribuant à la formation de personnels marocains et en ciblant une compétitivité au meilleur niveau mondial".

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc