×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Archives prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière Membres de L'Economiste Qui sommes-nous

Flash

Assainissement liquide: exécution de 80% de la 1ère tranche à Harhoura

Par L'Economiste| Le 24/02/2021 - 15:00 | Partager
Assainissement liquide: exécution de 80% de la 1ère tranche à Harhoura

L’exécution de la première tranche du projet d’assainissement liquide de la ville de Harhoura, qui chevauche avec les aménagements en cours, a atteint un taux d’avancement de 80%, a indiqué,  Moncef Lazrek, chef du département des travaux hydrauliques Skhirat-Témara à "Redal". Ces travaux programmés concernent 15 km de canaux d’assainissent liquide, 15 km d’assainissement pluvial et 5 km de galeries, a expliqué le responsables.

De son côté, la directrice des infrastructures et investissements auprès de Redal, Zineb Laissaoui, a indiqué, que parmi les priorités de la société, dans le cadre de la gestion déléguée, figure la dépollution du littoral entre Bouknadel et Skhirat, d’où le lancement de plusieurs projets dans la zone. Ils concernent, principalement, l’assainissement liquide visant à "liquider les eaux pluviales vers la mer ou le milieu naturel et acheminer les eaux usées vers la station d’épuration passant par cinq stations de pompage et ce, par le biais de plusieurs kilomètres de canaux" . Un budget estimé à 380 millions de dirhams (MDH) a été affecté par Redal à ces projets.

Ce projet, qui est composé de deux parties et dont la durée d’exécution s’étale sur 24 mois, consiste en la réalisation du système d’interception et de pompage des eaux usées pour le raccordement aux collecteurs existants et rejoindre la station de prétraitement des eaux usées Rabat-Témara. Ainsi, cinq stations de pompage de débits variables entre 16 et 204 litres/seconde, sont programmées, dont trois sont déjà réalisées et la quatrième est en cours de finalisation, tandis que pour la cinquième, les travaux seront entamés juste après la finalisation de la 4e station.

Le projet prévoit également 17 km de réseaux gravitaire et de refoulement. Le maître d’ouvrage s’est, en outre, engagé à équiper les zones occupées actuellement du périmètre de la commune en réseau d’assainissement liquide, par la pose de 68 km de réseau sanitaire de diamètres variables en diamètre nominal DN 300 et DN 600 et la réalisation de 5 km de réseau secondaire en galerie.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc