×
«Tounés»
«Tounés» Par Abouammar Tafnout
Le 12/08/2022

Ce fût un temps où on nous chantait les louanges du «modèle tunisien», qui allait montrer l’exemple et démocratiser ce que l’administration américaine appelle zone Mena... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

ASIF: Le Roi appelle à avoir "une véritable industrie africaine de l’investissement"

Par L'Economiste| Le 20/06/2022 - 11:30 | Partager
ASIF: Le Roi appelle à avoir "une véritable industrie africaine de l’investissement"

Le Roi Mohammed VI a appelé à mettre en place une « véritable industrie africaine de l’investissement ». Dans un discours adressé lors de la conférence de lancement du Forum africain des investisseurs souverains (ASIF) à Rabat, le Souverain a estimé que l’Afrique a besoin de l’apport d’une véritable industrie africaine de l’investissement, « à même de garantir une mobilisation massive et pérenne de capitaux et d’assurer une intégration effective aux marchés financiers ».

Les fonds souverains et stratégiques d’investissement sont de puissants révélateurs d’opportunités et constituent des aiguillons pour une meilleure allocation des capitaux vers les secteurs créateurs de valeur économique et à fort impact social, a également déclaré Mohammed VI. Le Roi a toutefois relevé que malgré les efforts du continent en matière de réformes que plusieurs pays ont mises en œuvre, « l’accès au capital reste timide et principalement dominé par les financements des agences et banques de développement ». « Il est temps que l’Afrique puisse s’affirmer, prendre son destin en main et occuper le rang qui lui échoit », a appelé le Souverain.

Pour ce faire, les fonds souverains et stratégiques ont le mandat d’agir en investisseurs avisés et patients assurant le relais entre les priorités nationales à long terme et les investisseurs privés, dans le cadre d’une approche partenariale et de développement durable, a soutenu le Souverain dans ce message, dont lecture a été donnée par le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, M. Faouzi Lekjaa.

Avec MAP