×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Arrestation d’un réseau de faussaires à Fès

Par L'Economiste| Le 12/01/2021 - 16:14 | Partager
Arrestation d’un réseau de faussaires à Fès

La petite délinquance est en pleine recrudescence à Fès mais, fort heureusement, toutes les affaires sont rapidement élucidées par les services sécuritaires. C’est ce qui ressort en effet de la communication permanente assurée par les hommes d’Abdellatif Hammouchi. Ces derniers viennent de mettre hors d’état de nuire deux délinquants notoires. Agés respectivement de 23 et 29 ans, ces deux individus ont été interpellés avec un butin constitué de 27 téléphones portales, une tablette électronique et des cartes prépayées. Lors de leur arrestation, il a été également procédé à la saisie d’armes blanches, clés, ainsi que d’autres objets ayant servis pour dérober un magasin de Smartphones situé au quartier Ben Debbab.

Les deux individus ont été déférés, lundi, devant le parquet compétent pour « constitution de bande criminelle et vol qualifié ». Quelques jours auparavant, les éléments de la brigade antigang ont fait usage de leur arme pour interpeller 8 personnes qui mettaient en danger la vie d’autrui. Dans un autre communiqué, les services sécuritaires de Fès annonçaient l’interpellation de 4 individus, dont une femme, soupçonnés de liens avec un réseau criminel actif dans la falsification de documents officiels, l’escroquerie, faux et usage du faux. Sur la base d’informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), les mis en cause, âgés de 30 à 45 ans, ont été arrêtés, dans des opérations menées simultanément à Fès et à Meknès.

Selon la DGSN, les opérations de pointage réalisées ont révélé que l’un des prévenus faisait l’objet d’un avis de recherche au niveau national émis par la Brigade régionale de la police judiciaire de Fès pour une affaire d’escroquerie et l’utilisation de documents falsifiés pour escroquer des sociétés de vente de véhicules neufs. Les opérations de fouilles effectuées dans le cadre de cette affaire ont permis de saisir du matériel informatique et une imprimante, ainsi que plusieurs faux timbres et pièces d’identité et de documents de propriété de véhicules, outre une voiture suspecte ayant une carte grise falsifiée, selon la DGSN.

Y.S.A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc