Flash

Arrestation d'Abdeslam : Interpol recommande une "vigilance accrue" aux frontières

Par L'Economiste| Le 19/03/2016 - 15:08 | Partager
interpol_trt.jpg
 

L’arrestation de Salah Abdeslam pourrait pousser ses complices à fuir vers d’autres pays. C’est l'une des craintes d'Interpol qui a appelé aujourd’hui, ses 190 pays membres, à une "vigilance accrue". L’organisation internationale de police demande aux services de police de ces pays de coopérer et de redoubler de vigilance, notamment lors des contrôles aux frontières, pour éviter la fuite de présumés complices de l’un des hommes impliqués dans les attentats de Paris. Les pays membres peuvent de ce fait utiliser la base de données des documents volés et perdus SLTD (Stolen and Lost Travel Documents) qui comporte les références de 250.000 passeports irakiens et syriens perdus ou volés, a expliqué Interpol. Pour rappel, plusieurs suspects des attentats de Paris se trouvent toujours dans la nature, malgré quelques arrestations.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc