×
«Tounés»
«Tounés» Par Abouammar Tafnout
Le 12/08/2022

Ce fût un temps où on nous chantait les louanges du «modèle tunisien», qui allait montrer l’exemple et démocratiser ce que l’administration américaine appelle zone Mena... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter
×

Message d'erreur

  • Notice : Array to string conversion dans views_handler_argument_numeric->title() (ligne 89 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/modules/contrib/views/handlers/views_handler_argument_numeric.inc).
  • Warning : html_entity_decode() expects parameter 1 to be string, array given dans decode_entities() (ligne 463 dans /home/leconomi/public_html/includes/unicode.inc).

Après les opérateurs espagnols, les députés chiliennes en visite à Dakhla

Par L'Economiste| Le 24/06/2022 - 12:44 | Partager
Après les opérateurs espagnols, les députés chiliennes en visite à Dakhla

La perle du Sud séduit opérateurs économiques, diplomates et politiques. En effet, après le succès retentissant du forum d'affaires Maroc-Espagne, tenu en début de semaine en présence d'opérateurs ibériques, Dakhla accueille depuis deux jours une importante délégation des femmes parlementaires du Chili.

Conduite par Claudia Nathalie Jimenez Mix, vice-présidente de la Chambre des députés de la République du Chili, la délégation est composée des Députés Julia Lorena Fries Monleón, Helia Agueda Milman Molina, Erika Alejandra Olivera De La Fuente, et Maria Mercedes Bulnes, outre Ema Cecilia Peillard Garcia, Directrice des Relations Internationales de la Chambre des Députés du Chili. Ces hôtes de marque, en visite au Maroc jusqu'au 25 juin 2022, ont été reçus lundi par Rachid Talbi El Alami, président de la Chambre des Représentants, et Mohamed Hanine, premier vice-président de la Chambre des Conseillers.

A l'issue de ses entretiens avec les responsables des deux Chambres, Claudia Nathalie Jimenez Mix a salué les efforts du Maroc visant à trouver une solution politique définitive au différend artificiel sur la question du Sahara marocain.

Jimenez Mix a mis également en avant les efforts déployés au niveau bilatéral pour renforcer le rapprochement entre les deux pays et les deux institutions parlementaires, eu égard aux potentialités historiques et économiques qu'ils partagent et à l’importance accordée aux questions d’intérêt commun, telles que l'énergie, l'immigration et la sécurité.

Signalons enfin que la diplomatie marocaine, représentée au Chili par SE ambassadrice Kenza El Ghali, travaille d'arrache pieds pour le renforcement et le développement des liens entre le Royaume et les pays de l'Amérique Latine.

Y.S.A