×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Alston-Siemens : La fusion tombe à l’eau

    Par L'Economiste| Le 06/02/2019 - 15:07 | Partager
    Alston-Siemens : La fusion tombe à l’eau

    Bruxelles a annoncé sa décision d’interdire le projet d’acquisition du français Alstom par l’allemand Siemens, expliquant que cette concentration "aurait porté atteinte à la concurrence sur les marchés des systèmes de signalisation ferroviaire et des trains à très grande vitesse en Europe".

    Cette opération aurait permis à Siemens et Alstom de mettre en commun leurs activités en matière de matériel et de services de transport dans une nouvelle société exclusivement contrôlée par Siemens. Elle aurait ainsi réuni les deux plus grands fournisseurs de divers types de systèmes de signalisation pour lignes ferroviaires et de métros, ainsi que de matériel roulant en Europe.

    Les mesures correctives proposées par Siemens, ajoute la Commission, ne suffisaient pas à remédier aux "graves problèmes de concurrence" et n’auraient pas suffi à prévenir une hausse des prix et une réduction du choix pour les opérateurs ferroviaires et les gestionnaires d’infrastructure.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc