Le déficit budgétaire s'allège en 2021

Par L'Economiste| Le 26/01/2022 - 10:58 | Partager
Allégement du déficit budgétaire en 2021

La situation provisoire des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 63,6 milliards de DH à fin décembre dernier, contre un déficit de 82 milliards de DH un an auparavant, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR). 

Ce déficit tient compte d’un solde positif de 15,8 milliards de DH dégagé par les comptes spéciaux du Trésor (CST) et les services de l’Etat gérés de manière autonome (SEGMA), précise la TGR dans son bulletin mensuel de statistiques des finances publiques (BMSFP) du mois de décembre 2021. Les recettes ordinaires brutes ont, elles, augmenté de 4,7% à 261,1 milliards de DH, alors que les dépenses ordinaires émises ont cru de 6% dégageant ainsi un solde ordinaire positif de 2,9 milliards de DH.

La hausse des recettes s’explique par l’augmentation des droits de douane (+26,4%), des impôts indirects (+16,3%) et des droits d’enregistrement et de timbre (+19,3%), conjuguée à la diminution des impôts directs (-2,3%) et des recettes non fiscales (-13,4%).

S’agissant des dépenses ordinaires émises, leur augmentation provient de la hausse des dépenses de biens et services (+5,8%), de la diminution de 0,2% des charges en intérêts de la dette, de la hausse de des émissions de la compensation (+14,3%) et de l’augmentation des remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux (+20,2%).