×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 29/11/2021
Explications

A la moindre blessure, on coupe tout le membre pour éviter la gangrène; c’est la médecine du Moyen...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Algérie : Le chef de l'armée demande la destitution de Bouteflika

Par L'Economiste| Le 26/03/2019 - 15:46 | Partager
Algérie : Le chef de l'armée demande la destitution de Bouteflika

Le chef d'état-major de l'armée algérienne, le général Gaid Salah, a demandé mardi que soit engagée la procédure prévue par l'article 102 de la Constitution, quand le président de la République "pour cause de maladie grave et durable, se trouve dans l'impossibilité totale d'exercer ses fonctions".

Cet article stipule que "Lorsque le Président de la République, pour cause de maladie grave et durable, se trouve dans l'impossibilité totale d'exercer ses fonctions, le Conseil constitutionnel se réunit de plein droit, et après avoir vérifié la réalité de cet empêchement par tous moyens appropriés, propose, à l'unanimité, au Parlement de déclarer l'état d'empêchement. Le Parlement siégeant en chambres réunies déclare l'état d'empêchement du Président de la République, à la majorité des deux tiers (2/3) de ses membres et charge de l'intérim du Chef de l'Etat, pour une période maximale de quarante cinq (45) jours, le Président du Conseil de la Nation, qui exerce ses prérogatives dans le respect des dispositions de l'article 104 de la Constitution".

Affaibli depuis plusieurs années suite à un AVC, le président algérien avait réagi au mécontentement populaire en annonçant son retrait des élections prévues en avril. Il avait toutefois décidé de prolonger son mandat au delà du 28 avril, date de l'expiration du mandat actuel.