×
«Terre sauvage»
«Terre sauvage» Par Meriem OUDGHIRI
Le 21/06/2024

C’est le jeudi 27 juin que reprend le procès de l’affaire Bioui & Naciri. Comme nous l’avions déjà souligné, c’est une grande affaire qui s’installe... + Lire la suite...

Recevoir notre newsletter

Al Hoceima : Voici le rapport qui met en cause les ministres limogés

Par L'Economiste| Le 24/10/2017 - 20:02 | Partager
Al Hoceima : Voici le rapport qui met en cause les ministres limogés

Le rapport de la Cour des comptes liste plusieurs dysfonctionnements dans l'exécution des projets du programme Al Hoceima Manarat Al Moutawassit. La juridiction a ainsi relevé plusieurs retards et le non-démarrage des projets plusieurs mois après la signature de la Convention concernant le programme. "Le planning prévisionnel des projets programmés et leurs budgets n’ont été évoqués pour la première fois que lors de la réunion de la Commission centrale de suivi tenue en février 2017, soit 16 mois après la signature de la Convention", note ainsi la juridiction. Celle-ci indique également que le pilotage "devait se faire au niveau du Gouvernement et de la Commission ministérielle de suivi à l’initiative du ministre de l’Intérieur (Mohamed Hassad ndlr), et non au niveau du gouverneur".

Ce n'est pas tout :  entre octobre 2015 et février 2017, la Cour des comptes a aussi constaté une "insuffisance, voire une absence d’initiatives pour démarrer l’exécution effective des projets par la plupart des intervenants aussi bien au niveau central que local". Ainsi, sur les 644 projets prévus dans le programme, les réalisations à fin 2016 se limitent à 5 projets achevés (146,8 MDH) et 45 projets en cours (565 MDH). Jettou estime d'ailleurs que le gouvernement précédent "aurait pu répondre favorablement aux demandes de crédits formulées par certains départements pour leur permettre d’honorer leurs engagements".