×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste
  • prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière Membres de L'Economiste Qui sommes-nous

  • Flash

    Afghanistan: les Etats-Unis comptent retirer leurs troupes

    Par L'Economiste| Le 14/04/2021 - 10:29 | Partager
    Afghanistan: les Etats-Unis comptent retirer leurs troupes

    Le président des Etats-Unis, Joe Biden doit annoncer le retrait de l'ensemble des troupes américaines d'Afghanistan d'ici le 11 septembre prochain, date du 20e anniversaire des attentats qui ont ensanglanté le pays en 2001, rapporte mardi la presse américaine.

    Cette décision, qui devrait être annoncée officiellement mercredi, signifie que des milliers de soldats resteront dans le pays au-delà de la date limite actuelle du 1er mai, que l'administration Trump a négociée avec les talibans l'année dernière. Officiellement, 2.500 soldats américains sont déployés en Afghanistan mais ce nombre fluctue et se situe à environ 3.500, selon le Washington Post, qui précise que jusqu'à 7.000 membres des forces étrangères supplémentaires font partie de la coalition internationale sur place, dont la majorité relève de l’OTAN.

    La nouvelle échéance du 11 septembre fixée par Biden pour le retrait des troupes américaines marquerait la fin symbolique de la plus longue guerre de l'histoire américaine, 20 ans après les attaques terroristes du 11 septembre qui ont déclenché l'invasion initiale de l'Afghanistan par les États-Unis. Le retrait des troupes en Afghanistan est la première décision majeure de la présidence de Biden concernant les troupes américaines déployées à l’étranger.

    En mars dernier, le locataire de la Maison Blanche a indiqué qu'il était peu probable qu'il respecte l'échéance du 1er mai, mais il a affirmé lors de sa première conférence de presse en tant que président qu'il n'envisageait pas que les troupes américaines restent en Afghanistan l'année prochaine. "Il sera difficile de respecter la date limite du 1er mai pour des raisons tactiques", avait-il expliqué.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc