×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Flash

    Affaire CGI : Nouveau report du procès

    Par L'Economiste| Le 03/04/2018 - 17:12 | Partager
    Affaire CGI : Nouveau report du procès

    La Cour d’appel de Fès a reporté, ce mardi, le procès de l’ex-DG de CDG, Anas Houir Alami, et l’ex-DG de CGI, Mohamed Ali Ghannam, au 8 mai 2018. Les deux anciens responsables du holding immobilier ont comparu aux côtés de 26 autres personnes, dans l’affaire CGI de Madinat Badis d’Al Hoceima.

    Lors de l’audience, les 28 accusés et 13 témoins étaient tous présents. La défense a déposé une requête demandant un non-lieu des poursuites pour dilapidation de deniers publics puisque la CDG et CGI font partie, selon l’article 23 de la loi 69-00, des institutions exclues du contrôle du gouvernement et ne reçoivent aucun soutien de l’État. "Il s’agit de sociétés privées liées avec d’autres sociétés privées à travers des contrats commerciaux", explique Abdellatif Ouahbi, avocat de Ali Ghannam et Anass Houir Alami. Mais, la présidence de l’audience a rejeté ce recours. Pour rappel, les 28 accusés dans ce dossier sont poursuivis pour "constitution de bande criminelle, faux et usage de faux, et dilapidation des deniers publics".

    Y.S.A.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc