×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Flash

Affaire CDG-CGI : Le "dernier mot" le 31 décembre

Par L'Economiste| Le 11/12/2019 - 09:47 | Partager
Affaire CDG-CGI : Le "dernier mot" le 31 décembre

La Cour d'appel de Fès a décidé ce mardi de donner la parole aux 26 accusés poursuivis dans l'affaire CDG-CGI le 31 décembre. Une décision prise après 4 heures de plaidoirie, et vu que l'avocat d'un des accusés s'est absenté pour cause de maladie.

Ainsi, le juge principal Mohamed Lahya a accepté la requête émise par la défense de reporter le "dernier mot" de l'ex-DG de CDG, Anass Houir Alami, l'ex-Dg de CGI, Mohammad Ali Ghannam, ainsi que les 24 autres accusés au réveillon 2019. En attendant, tous les avocats de la défense qui ont défilé ce 10 décembre ont insisté sur l'innocence de leurs clients.

Pour rappel, ce procès traîne au tribunal depuis 5 ans. Il a été ouvert suite au travail de la commission mixte Intérieurs-Finances, la BNPJ, l’IGF (Inspection générale des finances) et l’IGAT (Inspection générale de l’administration territoriale), et après deux années d’enquêtes. Dans cette affaire, quelque 27 individus sont poursuivis pour «constitution de bande criminelle, faux et usage de faux, et dilapidation des deniers publics».

Y.S.A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc