Addoha bénéficiaire au S1

Par L'Economiste| Le 03/10/2021 - 08:28 | Partager
Addoha bénéficiaire au S1

Après un déficit à fin juin 2020, Addoha a retrouvé des couleurs au premier semestre 2021. Le résultat net part du Groupe (RNPG) s'est en effet établi à 42 millions de DH à fin juin dernier, contre un déficit de 80 millions de DH à la même période de 2020.

La marge brute a connu une amélioration au S1-2021, s'établissant à 24%, contre 18% au S1-2020, indique le Groupe dans un communiqué financier, ajoutant que la marge d'exploitation s'est élevée, quant à elle, à 11%, contre -38% une année auparavant. « Cette amélioration a été réalisée grâce aux efforts de rationalisation des charges non opérationnelles et à la maitrise des charges de structure, ainsi qu'à une meilleure contribution des filiales africaines », explique le groupe.

Au total, Addoha a réalisé un chiffre d’affaires de 677 millions de DH au premier semestre, contre 438 millions de DH à la même période en 2020. 70% du C.A. provient des activités marocaines et 30% des activités de l'Afrique de l'Ouest. Sur cette période, les préventes ont augmenté de 34% en glissement annuel. Une amélioration qui s’explique par la progression des préventes en Afrique de l'Ouest. Au total, la valeur des préventes dans cette région s'est élevée à 887 millions de DH, correspondant à 36% du montant total des préventes du Groupe, indique Addoha.

Le groupe a sécurisé à cette date un C.A. de près de 5 milliards de DH, dont 2 milliards en Afrique de l’Ouest. Au total, près de 10.200 unités sont en production, dont 35% en Afrique de l’Ouest. Par ailleurs, le besoin en fonds de roulement (BFR) a connu une baisse de plus de 390 millions DH sur les 6 premiers mois de cette année, « grâce à l'encaissement des créances clients, la vente des produits finis et la maitrise des dettes opérationnelles ». Quant au cash-flow d'exploitation, il s’est établi à plus de 412 millions de DH, ce qui a permis de baisser l’endettement net de près de 235 millions DH à 4,5 milliards de DH.