×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste

L'Edito

Exemple

Par L'Economiste| Edition N°:1230 Le 20/03/2002 | Partager

Face à l'habitat insalubre, l'action publique est dérisoire. Des poches de pauvreté se sont développées dans la périphérie des villes ces dernières années. La sécheresse, avec son cortège d'exode rural, y était pour quelque chose. La politique s'en est également mêlée. Les bidonvilles et leurs habitants ne sont-ils pas une excellente carte à jouer au moment des élections? Chacun voulait s'attirer les faveurs de ces "citoyens du jour" pour faire pencher la balance de son côté. Et puis, c'est de l'argent de "vendre" le droit d'habiter quand on a le pouvoir de faire ou de défaire les contrôles sur l'occupation illégale des terrains!Cela ne peut plus durer. Les pouvoirs publics sont acculés à donner corps à une nouvelle démarche pour lutter contre ce fléau. Le Souverain a montré la voie par le discours et par l'acte. Une nouvelle stratégie est en train de naître. Le relogement des habitants de Douar Al Kora au coeur de Rabat en est le coup d'envoi. Pour la résorption de ce bidonville qu'un mur de la honte cachait mal, l'Agence nationale de lutte contre l'habitat insalubre (ANHI) a été écartée. Pour apporter un souffle nouveau dans la conception même de l'opération, la réalisation a été confiée à la CDG via sa filiale la CGI. Le chantier est important et le défi est de taille. L'opération présente un double intérêt. Il s'agit de construire 2.200 logements in situ et de restructurer du même coup la corniche de la capitale en y créant une première zone d'animation et de culture, donc d'activités économiques, créatrices d'emplois.En fait, dans cette opération qui pourrait avoir une valeur d'exemple, la lutte contre l'habitat insalubre nécessite l'implication effective des collectivités locales, des opérateurs privés et des associations de quartiers. Les clés de ce combat: le partenariat et la proximité. Mohamed CHAOUIVoir aussi

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Vous êtes déjà abonné à L'Economiste mais vous n'avez pas reçu vos identifiants?
Contactez-nous à l’adresse [email protected] pour les recevoir en indiquant: nom, prénom, email, entreprise, fonction et numéro de téléphone.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc